Vaccins Combinés

Publié le par Emelie de Sartiges

http://gaetanpelletier.files.wordpress.com/2009/10/six-vaccins-la-meme-journee.jpg

ALEXIS

Six vaccins le même jour à l’âge d’un  an.

MMR : Rubéole, rougeole et variole

Varivax : varicelle

Méningitec : méningite

Prevnanr : infections pneumocoques

DIAGNOSTIC :  Encéphalophathie épileptogène de type inconnu.

Ne marche plus, ne parle plus, ne sait plus avaler.

C’est avec étonnement que je ne trouve que peu ou pas de réflexion élaborée sur l’usage des vaccins combinés (tri, penta, hepta, etc.).

Exercice de réflexion avec comme exemple le ROR; vaccin combiné Rougeole, Oreillons, Rubéole. Ce sont trois maladies infantiles qui confèrent une immunité à vie. Comment les choses se passaient-elles lorsque nous n’avions pas de vaccination? Un enfant attrapait la rougeole à 5 ans, par exemple, les oreillons, disons à 7 ans, le rubéole à 10 ans. Ces âges sont fictifs bien sûr mais reflètent la réalité : à 5 ans cet enfant aura fabriqué ses anticorps contre la rougeole, puis il y aura un temps de repos naturel, avant d’avaler une autre « bouchée » d’immunité et ainsi de suite. Ça c’est la nature. Si quelqu’un connaît un enfant qui attrapé ces trois maladies la même journée, qu’il le dise, c’est un cas qui vaut d’être signalé!

Alors que pouvons-nous espérer en « immunisant » au même instant, dans la même seringue, un enfant de quelques mois contre ces trois maladies en même temps? Cela revient à dire que les trois maladies peuvent se superposer… C’est une aberration et une méconnaissance totale du mécanisme et du rôle de l’immunisation naturelle dans l’enfance. Le ROR, comme tous les vaccins combinés semble logiquement être « contre nature » du moins à l’encontre de ce que fait la nature, ce pourrait donc être un hérésie dangereuse. Imaginez un instant le « cahot » que créeraient ces trois maladies attrapée en même temps, par le même enfant!

Je pourrais multiplier les exemples d’association, Pentacel (Vaccin conjugué contre Hæmophilus b - reconstitué avec le vaccin contre la coqueluche combiné aux anatoxines diphtérique et tétanique et au vaccin antipoliomyélitique inactivé), Ce vaccin s'utilise dans le cadre de la primo vaccination des nourrissons et des enfants de 2 mois à 6 ans, Bienvenue dans notre monde!!! Imaginez-vous en tant qu’adulte avoir à faire face à ces cinq pathologies en même temps : vous n’y survivriez probablement pas, point final. Votre système immunitaire ne pourra jamais faire face, alors pourquoi penser que le système immunitaire d’un bébé de 2 mois, puisse faire face à cette agression. IL N’Y A AUCUNE LOGIQUE dans cette approche.

Ceci est sans compter les additifs. Pour le vaccin ROR ou MMR: virus vivants atténués de la rubéole, des oreillons et de la rougeole, additifs  sorbitol, néomycine, supports hydrolysés de gélatine: M & M (rubéole d'embryon de poussin), cellules diploïdes humaines (provenant du tissu foetal humain d'avortements), entre autres.

 

Les associations de vaccins dans une seule et même dose, sont la démonstration de l’ignorance des mécanismes biologiques, du manque de culture médicale, du manque de logique et de réflexion. Devant une telle absence de raisonnement et d’observation, peut-on encore parler de sciences?

 

Documentation :

 

Publié dans vaccination

Commenter cet article